492269_jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Il paraît que lorsque l'on est amoureux, on n'est pas toujours lucide. Comment l'être alors après avoir vécu l'horreur absolue ? A quoi s'accrocher si même la vie d'avant, celle pour laquelle vous avez tenu bon, vous a trahie ? Si ceux qui n'ont rien vu ne vous demandent pas ?

Je ne sais pas dans quelle ressource puise Nelly, mais j'ai trouvé tellement beau le flou qui éclot quand elle tourne les talons...

Les cercles et les croix sur les photos personnelles, pour les nazis et pour les morts, m'ont glacée.

Nina Hoss m'a beaucoup touchée.

Phoenix, de Christaian Petzold, pour un mardi midi au cinéma